J’peux pas, j’ai henné.
Posted in Cheveux

J’peux pas, j’ai henné. C’est souvent la phrase qu’entendent mes copines… C’est parti pour 4 heures de pose minimum, un soin profond en plus d’une coloration naturelle, y a que le henné qui peut te faire ça !

Si tu débutes vraiment beaucoup beaucoup dans la secte hennesienne, je t’invite d’abord à lire cet article ici et puis celui-là.

Mais pour résumer, si tu as la flemme de lire ces deux articles, je te conseille, toi qui débute, de faire ta première fois dans un salon végétal ; sur google tu tapes ta ville + salon végétal cheveux, tu verras il y’en a un peu partout finalement. Je te partage mon expérience en salon juste . C’est le top quand tu veux rien faire !

Ou alors si vraiment, tu n’es pas une peureuse, tu aimes les défis, le suspens et toutes sensations extraordinaires, je te conseille de t’adresser directement à une professionnelle qui vend ces poudres colorantes et de le faire chez toi. Tu expliques comment est ta couleur de base (en photos si tu veux), ce que tu souhaites obtenir et après elle t’envoie une sélection adaptée selon tes envies.
Une fois ta commande arrivée, y’a plus qu’à se lancer, alors je te cache pas que les premières fois c’est une galère internationale mais avec le temps et l’expérience, non seulement tu vas devenir addict, mais aussi tu seras une experte en pose de henné, au point que toutes tes copines te solliciteront.

Voila ma petite intro terminée, maintenant je te montre les ingrédients choisis et je t’explique les différentes étapes :

INGREDIENTS et quantités sur cheveux longs :

4 cas Henné Nupur mehendi Godrej (ou Rajasthan),
4 cas Poudre d’indigo,
2 cas Baies de sureau,
2 cas Poudre d’écorce de grenadier (ou brou de noix),
4 cas Poudres ayurvédiques,

6 cas Sirop d’agave,
2 cas Gel d’aloe verra,
1 cas d’huile végétale de pépins de raisin.

*cas = cuillère à soupe. Dès que je vois des recettes de henné avec des grammes, je ne veux même pas lire l’article. En plus vous verrez qu’avec l’expérience vous ferez vos hennés au feeling.

J'peux pas, j'ai henné.

PRÉPARATION :

Comme henné de base, j’ai choisi le Nupur Mehendi Godrej, c’est un mélange de henné du Rajasthan et 9 poudres de plantes que je te laisse découvrir ici.  C’est la base de mon henné.

Le henné du Rajasthan va apporter un marron acajou et les 9 poudres vont faire de ce henné un soin très profond. Je l’utilise surtout pour couvrir mes cheveux blancs plus que pour le rouge qu’il dégage.

J’ajoute la poudre d’indigo, qui elle, va apporter une couleur brune et limiter l’apparition de cuivré rouge. Et j’ajoute la poudre de plantes ayurvédiques, je te laisse lire sa composition ici. Un vrai mélange de 17 plantes qui va relancer une pousse de cheveux un peu au ralenti, favoriser la douceur, la brillance et faciliter le démêlage. Un vrai cocktail de bienfaits !

À côté, je prépare une infusion d’écorces de grenadier, pour foncer ma couleur et travailler le côté brun. Tu peux la remplacer par le brou de noix. Et je fais à côté une infusion de baies de sureau pour obtenir des reflets violines, pourpres. Je recouvre d’eau et je laisse infuser.

Ces deux infusions, une fois filtrées, j’ajoute une pincée de bicarbonate pour accentuer l’effet violine. Ces infusions vont mouiller mon mélange de poudres. Elle remplacent l’eau qu’on utilise habituellement pour la préparation de la pâte.

Voila pour la première grande étape, tu mélanges ton henné avec de l’eau, eh bien ici c’est de l’eau infusée pour obtenir de jolis reflets.

Mais ce n’est pas fini ! Souvent quand on débute, on fait simplement un mélange de henné et poudres colorantes avec de l’eau ou infusion. Mais ça ne suffit pas. Il y a deux autres étapes, très importantes, car elles vont apporter à ta coloration, un vrai soin profond et adoucissant.

Souvent HENNE + EAU = cheveux secs. C’est bien vrai ! Alors pour éviter cela, une fois que tu as bien mélangé ton henné avec l’eau (ou l’infusion) et que tu obtiens une jolie pâte semblable au nutella l’été, tu vas maintenant ajouter la partie HYDRATATION et la partie NUTRITION, et là tu auras un vrai henné réussi et des cheveux qui te remercieront comme jamais !

Donc on continue le mélange et on s’attaque à la partie HYDRATATION, j’ai ajouté du sirop d’agave et du gel d’aloe vera qui sont des hydratants naturels.

Ensuite, je termine avec la partie NUTRITION,  j’ai ajouté une huile végétale et mon choix se porte sur l’huile de pépins de raisin, elle est top pour les cheveux secs et abimés. Je mélange le tout et je pose.

La texture parfaite, ici : J’peux pas, j’ai henné.

APPLICATION :

Je ne fais pas du mèche à mèche. Je pose en racine d’abord, sur l’ensemble du crâne, je masse pour bien répartir le henné (et me détendre aussi), et je termine par tremper mes longueurs et pointes dans le récipient contenant le henné. Je passe mes doigts sur l’ensemble de ma chevelure et je termine par un chignon. Je pose ma charlotte lavable et une serviette spéciale coloration (disponible : ici).

Je laisse poser 4 heures minimum. 2 heures ça suffit. Je rince ensuite dans une bassine que je vide au fur et à mesure dans l’évier de la cuisine et une fois l’eau claire, je pars sous la douche, laver directement mon henné avec un shampoing doux et naturel. Garder ses cheveux sans lavage 3 jours, déjà c’est pas donné à tout le monde et puis surtout il y a tellement d’avis. Laver maintenant, ou dans 3 jours, selon moi il n’y a aucune différence.

RÉSULTAT : 

AVANT LA POSE :

J'peux pas, j'ai henné.

APRÈS LA POSE : j’obtiens un très joli bordeaux, personnellement je suis conquise, in love du résultat. Je vais continuer mes prochains hennés, avec moins de poudres colorantes et plus d’infusions en espérant un jour avoir les cheveux couleur aubergine ah ah !

J'peux pas, j'ai henné.

J'peux pas, j'ai henné. J'peux pas, j'ai henné.

À SAVOIR :

◊ Si tu fais du henné, tu auras forcément des reflets rouges, donc si tu ne veux pas de reflets rouges, cuivrés, le henné n’est pas fait pour toi.

Si tu as des cheveux blancs, tu peux faire du henné pour les camoufler. Si j’ai commencé à faire des colorations végétales et hennés, c’était uniquement dans le but de faire disparaitre mes cheveux blancs. Et puis après je suis tombée amoureuse du soin apporté par ces colorations naturelles.

◊ Je ne suis pas coloriste, et je ne peux pas te conseiller personnellement donc je t’invite à faire comme moi, j’ai contacté Souhila qui est la gérante de la boutique BEAUTÉBIENETRE.FR, elle est très gentille, accessible et donne des super conseils. Si tu passes commande chez elle, elle te dira quels hennés et quelles poudres choisir  afin d’éviter les mauvais choix. Je me dirige toujours vers elle car je n’ai jamais été déçue.

Et voilà, j’ai fait court mais toujours long, je remercie mes petites lectrices d’être restées jusqu’à la fin ! N’hésitez pas à me partager, en commentaires, vos meilleures associations de poudres colorantes et vos reflets préférés ! 

Je vous dis à très bientôt, naturellement, Peau Neuve.

EnregistrerEnregistrer

Comments (42)

  • Moi j’aime beaucoup le résultat mais j’aime aussi beaucoup ta couleur avant pose. Tu l’avais aussi eu grace au henné?

    Céline
    Répondre
    • Oui je fais des hennés depuis plusieurs années, tu peux consulter les autres recettes sur le blog ; )

      Répondre
  • Bonjour Peau Neuve ! J’ai 2 petites questions 🙂
    Pour le brou de noix tu conseilles de l’ajouter en infusion? Car habituellement je l’ajoute directement avec les poudres de henné mais j’ai beaucoup de mal à rincer tous les petits grains du coup…
    Et toi tu arrives à couvrir tes cheveux blancs en faisant seulement une étape de henné? Car j’ai plutôt lu qu’il fallait faire une première pose de henné “rouge”, puis une deuxième pose pour la couleur recherchée. Mais du coup c’est très long et fastidieux… Et un peu décourageant j’avoue! :-/
    Merci par avance pour tes réponses! Et merci pour tous tes articles, tous au top!!!

    Margaux
    Répondre
    • Bonjour Margaux, pour le brou de noix en infusion c’est mieux, c’est plus simple à rincer même si j’en mets aussi en poudre dans la préparation.

      Répondre
    • Je te repartage la même réponse que j’ai donné à Clémence : il faut faire un deux temps pour les cheveux blancs, gris ou blonds. Moi je fais régulièrement des hennés, une fois tous les deux mois en moyenne, donc je n’attends pas toutes les repousses et cela m’évite de faire le deux temps.

      Répondre
  • Magnifique !

    benahmed
    Répondre
  • Coucou !

    J’ai moi aussi quelques cheveux blancs : arrives-tu à les cacher (du moins les rendre plus discrets…) avec cette méthode sans passer par le “deux temps”? Si oui, 2 heures de pose sont-elles suffisantes selon ton expérience?
    Merci et à bientôt!

    clémence
    Répondre
    • Hello Clémence !

      Il faut faire un deux temps pour les cheveux blancs, gris ou blonds. Moi je fais régulièrement des hennés, une fois tous les deux mois en moyenne, donc je n’attends pas toutes les repousses et cela m’évite de faire le deux temps.

      Répondre
  • Bonjour !
    Et bien voila c’est THE article que je cherchais ! Juste parfait
    Merciiiiiiiiii!
    Superbe couleur ! S’il te plait tiens nous au courant de ta direction Aubergine :p
    Bisouuuuus!

    Myriam
    Répondre
  • Oh oui j’ai oubliée de te demander : pour les quantités comment est ce que tu dises à peu près ?
    Merci :))

    Myriam
    Répondre
  • Sorry la fatigue j’avais bien lu les quantités x)

    Myriam
    Répondre
  • Coucou Peau Neuve !

    Super article !
    Petite question, peut on remplacer le henne nepur par le henne naturelle tazarine (du site @beauté bien etre) ?

    Merci beaucoup ! 🙂

    Marie
    Répondre
  • Magnifique! Tu me fais envie! En plus avec le soleil qui revient ça doit être tellement beau <3

    Répondre
  • Coucou,
    J’ai très envie d’essayer le mélange de poudre mais il est précisé ( sur différents sites) que la présence de henné “peut”colorer le cheveux. Aurais-tu des informations complémentaires? Merci pour tes articles et tes conseils au quotidien ^^

    Nelly
    Répondre
    • Coucou ! Oui comme j’ai précisé dans l’article à long terme, cela peut apporter des reflets rouges. Si la pose est longue aussi, ça n’arrange pas l’apparition de ces derniers. Après tout dépend de la quantité dans chaque mélange et le temps de pose.

      Répondre
  • Hello 🙂 j’espère que tu vas bien !
    Alors voila j’ai réalisé cette recette 2 fois pour être certaine, la première fois je n’ai laissé poser que 2h et et la deuxième fois, deux semaines plus tard, 4 à 5h. Et malheureusement je n’ai pas obtenu de reflets violine mais plus roux-bordeaux-rouge. C’est très joli mais malheureusement pas exactement ce que je recherchais :/ j’ai ajouté du henne brun grenat à la recette. Penses tu que c’est pour cette raison ? Ou alors que mes cheveux ne fixe pas le violet? Est ce que tu me conseillerais d’autres plantes ?

    En tout cas, mes cheveux sont plus beaux, plus forts et on l’air plus épais et abondant alors merci beaucoup 🙂

    Gros bisous !

    Myriam
    Répondre
  • Bonjour Peau Neuve,
    Je fais également des hennés pour couvrir mes cheveux blancs mais en magasins on m’avait dit de faire une coloration en 2 temps (le henné puis l’indigo) j’ai cru comprendre que tu faisais tout en 1 seule fois. Le résultat est le même ? Je dois dire que si je peux tout faire en 1 seule application ça l’arrangeait bien ! Car mine de rien ça prend du temps à faire tout ça…
    Bises

    La Grande Nolwenn
    Répondre
    • Oui en effet elle se fait souvent en deux temps pour les cheveux blancs, mais dans cette recette, le mélange utilisé permet de faire une couleur en un temps. C’est vrai que c’est bien plus rapide pour le coup.

      Répondre
      • Merci pour ta réponse je vais essayer la prochaine fois !

        La Grande Nolwenn
        Répondre
    • Bonjour PeauNeuve et encore merci pour ton blog très complet ! Dans ta recette tu ne mentionnes pas le citron. J’ai toujours lu (et grandit avec cette idée) que le henné avait besoin d’un milieu acide pour lâcher ses pigments d’ou l’ajout du citron. Ce n’est pas la première recette que je lis ou le citron ne fait pas partie de la recette. Suis-je dans l’erreur ? Je veux bien que tu m’aides à y voir plus clair.

      Merci encore.

      Bises

      Mimi
      Répondre
      • Bonjour,
        Si je ne mentionne pas le citron, c’est qu’il ne faut pas l’utiliser.
        Bonne journée

        Répondre
  • Bonjour Peau Neuve 🙂 Ton article me donne envie de me faire une coloration végétale! Malheureusement la poudre de plantes ayurvédiques que tu as choisis n’est plus en stock sur le site… ma question est-il possible de la remplacer par la poudre ayurvédique de brahmi d’Inde? Je suis vraiment novice, je n’ai pas envie de me tromper… en tout cas merci pour tous tes articles!!!
    Bises

    Damar
    Répondre
  • Bonsoir,
    Petite question, pour préparer les infusions quelle quantité d’eau faut il mettre à peu près ? Faut-il qu’elle soit chaude ?
    Bonne soirée 🙂 et merci d’avance

    Fanny
    Répondre
  • Coucou , je voudrais avoir un renseignement J’ai fais une coloration vegetale pour eclaircir mais cheveux qui sont chatain clair j’ai pris du henne blond avec de la poudre d’alma gel d’aloe vera et huile d’avocat . Mais j’ai eu aucun changement j’ai peut etre foiré au niveau de la recette ?

    Hemmaka
    Répondre
  • Pingback:« L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir » – Blue Leïa

  • Bonjour,

    Je suis sur le point de faire la coloration végétale proposée par la boutique beauté bien être. Seulement, je ne sais pas s’il faut se laver les cheveux avant de laisser poser la coloration ou meme s’il faut les mouiller. Pourrais tu m’aiguiller sur ce point s’il te plaît ? Merci beaucoup !

    Nayadea_
    Répondre
    • Bonjour,

      Applique le henné sur cheveux propres et secs, ne les laves pas avant le 5 jours car tu risquerais de faire dégorger ta coloration.

      Répondre
  • Salut Peau Neuve,
    J’ai une petite question quel temps il est préférable de laisser entre 2 henné ?
    Merci d’avance 🙂

    Marie
    Répondre
  • Bonjour,
    J’envisage mon premier henné ce week-end. Par contre sur un autre article, tu parlais de poudre de pierre d’alun mais pas ici.
    Est ce que je peux utiliser l’aloé vera en poudre ou c’est mieux en gel dans mon mélange?
    Et pour le liquide, est ce que le thé noir c’est bien?
    Merci mille fois pour tous tes conseils, astuces et de nous donner envie de franchir le pas et de passer au naturel

    Répondre
    • Bonjour,
      Il s’agit d’une autre recette c’est pour ça que tu ne vois pas apparaitre la poudre de pierre d’alun.
      L’aloe vera en poudre est la même chose que le gel d’aloe Vera sauf qu’il contient de l’eau et de la gomme xanthane (parfois d’autres ajouts), utilise celui à ta porté ! Parfait pour le thé noir 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Je tenais à faire un retour de ma première expérience henné. Après avoir lu très attentivement tes articles, je me suis lancée ce matin même. J’ai choisi un henné noisette de la marque Khadi chez La vie claire. Surprise, 1 charlotte et 1 paire de gants au fond du paquet.
    Alors j’ai fait infuser du thé noir, puis commencer à mélanger ma poudre, puis j’ai rajouté une cs de poudre d’alun, du gel d’aloe vera et du sirop d’agave.
    C’est parti pour l’application. Là, la tâche de complique! Ça devient rapidement sec comme de l’argile alors j’ai fait les racines au pinceau puis avec les mains. Je malaxe comme je peux puis j’enfile la charlotte. L’odeur n’est pas très agréable, je sens l’épinard et j’ai l’apparence de Shrek, le mélange étant vert! C’est parti pour 4h de pause.
    Ding, il est l’heure de rincer. J’ai un peu peur du résultat! Le henné nécessite un sacré rinçage! Un shampoing de la marque Lavera puis verdict: je suis ravie! Les cheveux blancs sont recouverts, mes cheveux ont pris la couleur chatain noisette, dorés à souhait, sans reflets roux ou cuivrés comme je le craignais, et sont brillants, doux! Merci pour tous tes conseils

    Emilie
    Répondre
  • Bonjour
    Aurais-tu une astuce pour consommer moins d’eau au rinçage? Parce que j’ai du rincer sacrément longtemps avant que l’eau devienne claire et j’ai pas trop aimé l’idée de gaspiller autant d’eau….

    Et pour l’odeur un peu désagréable, est ce que l’huile de coco a la place de l’aloé vera ou du sirop d’agave peut faire l’affaire?
    Merci et bonne journée

    Emilie
    Répondre
  • Un grand merci quel bonheur de lire et découvrir tous tes articles vive le naturel gros bisous

    Diane
    Répondre
  • Bonjour peau-neuve !
    Alors voilà j’utilisais le henné brun grenat d’aromazone pour mee coloration, mais ils viennent d’arrêter de le produire du coup j’ai voulu utiliser le henne dont tu parles mais ..rupture de stock ! Du coup, est ce que tu pourrais me conseiller dès remplacement possible :)?

    Merci !

    Myriam
    Répondre
  • Bonjour,
    Je suis passée aux soins naturels depuis à peu près un an, mais je galère à trouver ma routine capillaire… J’ai fait un henné il y a un mois, soit disant la meilleure solution pour mes cheveux fins et abimés d’après la coiffeuse/coloriste. J’ai les cheveux blonds cendrés/foncés et mes cheveux prennent vachement la couleur (ils étaient jaunes après le henné ! ça s’est attenué quelques jours plus tard). Seulement voilà, j’aimerais bien conserver ma couleur et ne pas devenir rousse… Existe-il une alternative au henné qui ne colore pas les cheveux ? Je pense aux poudres ayurvédiques en particulier.
    Merci d’avance pour ton aide ! Et merci pour ton blog, une merveilleuse source d’inspiration 🙂

    Marie
    Répondre
    • Bonsoir,

      Tu as le henné neutre, plusieurs poudres ayurvédiques également qui ne colorent pas les cheveux mais certaines attention peuvent néanmoins foncé la couleur initiale.

      Peau Neuve
      Répondre
    • Bonjour,

      D’abord merci pour ton partage !
      Si tu réponds toujours aux commentaires, pourrais-tu nous dire où acheter ces produits car sur Internet c’est un peu la jungle et on ne sait pas ce qui est fiable.
      Habituellement j’achète une Aromazone mais il y a de moins en moins de choix dommage !

      Personnellement je n’arrive pas à trouver : Baies de sureau, Henné Nupur mehendi Godrej (sans sel métallique) Poudre d’écorce de grenadier.
      Je tiens à utiliser les mêmes sans gradient pour être un peu plus sûr du résultat 🙂

      Merci pour ta réponse.
      Linda.

      Ghersi
      Répondre
  • * Les mêmes ingrédients

    Ghersi
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous cherchez un produit dans la boutique? C’est par ici!

Mon panier