DIY : SOIN THERMO-PROTECTEUR POUR LES CHEVEUX

DIY : SOIN THERMO-PROTECTEUR POUR LES CHEVEUX

Je ne vous le répèterais jamais assez, le mieux pour vos cheveux c’est d’éviter les appareils chauffants : sèche-cheveux, lisseur ou fer à boucler ! Mais pour celles qui n’arrivent pas à se passer des brushings ou pour les matins pressés, je vous propose une recette d’un soin thermo-protecteur afin de protéger votre chevelure un minimum des agressions provoquées par ces appareils !

CE QU’IL FAUT :

 

L’HYDROLAT D’ORTIE est fortifiant et équilibrant, il va rendre les cheveux plus beaux, plus forts et plus brillants. Il va également stimuler la pousse des cheveux et permet de lutter contre les pellicules.

L’actif KERATIN’PROTECT est thermo-protecteur et rend les cheveux plus beaux : il les gaine, les rend plus brillants et plus doux et les protège de la déshydratation.

La PROTÉINE DE RIZ apporte force et volume aux cheveux, elle les protège de la déshydratation et permet de faciliter le coiffage.

LA RECETTE :

N’oubliez pas, on commence toujours par désinfecter le matériel et le contenant ! Comment faire ? Un article : ici.

On commence par verser l’hydrolat dans un bol. Ajoutez-y l’actif keratin’protect puis mélangez énergiquement. Ensuite, ajoutez la protéine de riz, puis mélangez à nouveau. Enfin, on termine par les 20 gouttes de Cosgard pour la conservation du soin.

L’odeur n’étant pas des plus agréables, vous pouvez également ajouter une fragrance à votre mélange. Selon celle choisie, le dosage peut différer donc pensez à vérifier les recommandations. De manière générale, une cinquantaine de gouttes conviendra.

UTILISATION :

Sur cheveux humides ou secs, avant l’utilisation d’un appareil chauffant, vaporisez ce soin thermo-protecteur sur l’ensemble de votre chevelure. Vous pouvez ensuite utiliser votre sèche-cheveux, fer à lisser/boucler comme d’habitude.

J’espère que cette recette vous plaira, n’hésitez pas à me partager vos réalisations sur Instagram.

Naturellement, Peau Neuve.

Partager :FacebookTwitter
Rejoindre la discussion

9 commentaires