Quand les groupes conventionnels font de la beauté naturelle : effort sincère ou business hypocrite ?

Quand les groupes conventionnels font de la beauté naturelle : effort sincère ou business hypocrite ?

Posted in humeurs

Les marques / groupes conventionnels (non naturels) qui rachètent ou créent des marques / gammes naturelles et/ou BIO :

EFFORT SINCÈRE ou BUSINESS HYPOCRITE ?

C’est une question que je me pose depuis des années avec souvent des certitudes et parfois des moments de doute. J’ai fait ce sondage auprès de vous récemment et le résultat était 50 pour, 50 contre. Votre avis est important, il peut me faire réfléchir et cette fois-ci il fut mitigé comme moi.

Mais aujourd’hui après plusieurs années de réflexion, je sais ce que je ne veux plus et voici ma décision.

Ici je ne pointe pas les géants face aux petites marques (entendez petite par la taille et les bénéfices, rien de péjoratif). Je n’ai jamais adhéré à cette mouvance de préférer les petits aux grands, je trouve ça totalement illogique… Puisque je souhaite que toutes les petites marques, les petits artisans, réussissent et grandissent tant que cela est un bien pour eux. Et donc qu’ils deviennent des grands, des géants à leurs tours.
Je n’ai aucun problème avec le chiffre d’affaire qui augmente chaque année.
On dirait que la réussite des autres a ses limites dans notre société.
Aussi qu’on soit petite ou grande marque, je vous rassure il y a des bons et des mauvais partout. La taille d’une entreprise ne fait pas sa sincérité. Cela ne s’achète pas.

C’est très difficile de cerner la sincérité d’une personne en général et c’est la même chose avec les marques.

Revenons à ces groupes conventionnels, ces marques pas du tout naturelles qui se mettent à créer des gammes BIO…

Avec leur nouvelle gamme BIO, elles nous parlent d’effort, de prise de conscience, de respect de la peau et des animaux, elles nous partagent des valeurs qui nous touchent et jouent de notre petit coeur parfois bien trop faible. On se laisse prendre, on veut y croire et encore plus quand on travaille pour leur communication, elles savent parfaitement comment nous avoir et très peu refusent.
Mais finalement avec le temps, on réalise que tout ça n’est que pur business, les belles promesses ne tiennent pas, certains actes ne trompent pas.

Quand une marque conventionnelle me présente sa nouvelle gamme BIO avec un beau discours « c’est mieux pour la peau, la santé, la planète… » plusieurs questions me viennent en tête :

Pourquoi lancer une gamme BIO au lieu de tout revoir ?
Comment avoir conscience qu’une gamme est saine et le reste ne l’est pas mais continuer à le vendre ?
Pourquoi attendre que des études scientifiques, des analyses de compositions, des reportages chocs dénoncent leurs pratiques pour enfin réagir ?
Pourquoi sortir des marques plus saines et naturelles quand le marché du BIO est en train d’accroitre ?
Comment ces marques peuvent revendiquer des valeurs cruelty free, made in France, écologiques avec une gamme dédiée et faire tout l’inverse avec d’autres gammes qui effectuent des tests sur les animaux, sont bourrés de perturbateurs endocriniens et ingrédients cancérigènes ? Comment peuvent-elles sensibiliser les acteurs de la communication (ou influenceurs ou impacteurs ou créateurs de contenu) naturels  sur le recyclage, l’éthique et envoyer des cartons de produits plastiques avec des compositions nocives aux acteurs de la communication conventionnels ?
Perte de client et d’argent, c’est ce qu’il faut pour enfin changer, se réveiller ?
Un besoin de redorer leur image ?
Gagner des parts de marché ?

La liste est longue et très peu positive.

Tout ça, c’est plein de petites choses qui aujourd’hui me font dire que ce n’est pas un effort sincère mais du pur business hypocrite. Je n’ai plus envie de cautionner ça parce qu’aujourd’hui j’ai trouvé mon bonheur chez des marques totalement green depuis le début de leur création et qui sont en plus éthiques.
Je n’ai aucune raison de revoir mes exigences à la baisse car des alternatives 100% respectueuses existent. Je ne souhaite donc pas faire la promotion de ces marques qui sont finalement hypocrites, et dans un joli monde j’aimerai parler d’effort, j’aimerai y croire, j’ai tenté ces dernières années de leur donner le bon soupçon mais aujourd’hui je n’ai plus envie et je souhaite me détacher de tout cela.
En revanche je n’accablerai ou jugerai jamais mes lectrices qui achètent ses produits par méconnaissance de tous les faits, les coulisses, les rachats ou simplement parce qu’elles n’ont pas trouvé mieux pour leur bien-être.
Je respecte leur évolution et se diriger vers ces marques BIO de groupes non BIO reste quand même le début d’un changement, un « moins pire » que consommer des marques pétrochimiques. Je prends cette décision uniquement par rapport à ma position mais je respecte le choix des autres.

Pendant longtemps j’ai voulu croire que la démarche était sincère.
Au début, les arguments dans lesquels je me confortais étaient ceux-là :

Produits accessibles : niveau prix et points de vente, ce qui n’était pas le cas pour les « VRAIES » marques naturelles souvent très chères et accessibles que via internet. Mais les choses évoluent et ça n’est plus le cas aujourd’hui. Je peux acheter une marque BIO au juste prix et sur les eshops il y a de nombreux avantages. Je raye cet argument de ma liste.

Ensuite je l’ai toujours dit, et c’est d’ailleurs ma ligne éditoriale, priorité à la composition. Du moment que les produits soient propres, peu importe à qui ils appartiennent, je les recommandais s’ils étaient efficaces. Mais comme je vous disais, les choses changent et nos envies aussi, l’éthique est de plus en plus nécessaire, mes attentes évoluent elles aussi.

Acheter ces marques c’est encourager les patrons à developper toutes leurs gammes dans ce sens. J’y ai cru. Mais en fait non. Cela fait des années et rien ne change. Et quand tu as conscience que ce que tu mets dans un produit c’est nocif pour les êtres vivants, tu n’attends pas que le « peuple » se soulève pour réagir, que le consommateur devienne consommACTEUR.

Un autre point important, l’efficacité et la sensorialité. En effet ces groupes ont des laboratoires et moyens incroyables pour développer des produits naturels hyper puissants et addictifs. Ça changeait de l’huile de Chanvre ou de l’hydrolat de Camomille pure, soyons honnêtes les produits BIO avant se rapprochaient grandement de l’odeur du champs de choux fleur en face de chez mes parents. Mais voila les marques « naturelles pour de vrai » se révèlent de plus en plus et aujourd’hui elles proposent des soins à la hauteur, si ce n’est plus, du conventionnel. Argument rayé, barré, au bûcher.

DOIT-ON BOYCOTTER CES ENSEIGNES DANS LEUR INTÉGRALITÉ ?

De mon coté j’ai fait le choix de ne plus les citer, les partager parce que, comme expliqué plus haut c’est selon moi du business hypocrite, il y a des contradictions qui ne sont pas justifiées. Le boycott a ses limites, mon point de vue diffère légèrement pour le cas de la mode par exemple, mais pour la cosmétique, j’ai bien réfléchi et je connais ses rouages, c’est terminé.
Mais je respecte totalement les besoins et l’évolution de mes lectrices qui ont des priorités comme j’avais à mes débuts en privilégiant les compositions propres et l’efficacité.
Par exemple, si une lectrice n’a pas trouvé mieux que la gamme anti-acné de Sanoflore, cette gamme a littéralement changé sa peau, je ne vais pas la condamner d’acheter cette marque qui appartient au groupe Loreal.
Son bien-être avant tout. Et si je n’ai pas d’alternatives à lui proposer, je vais même la diriger vers ces marques-là qui restent un moindre mal. Et si elle me demande d’un point de vue éthique ce qu’il en est, je n’hésiterai pas à lui préciser qu’elle appartient à tel groupe et c’est elle ensuite qui fera ses propres choix selon ses besoins et ses capacités.
Il est important de rester conscient des réalités actuelles au lieu de se plier aux diktats du BIO.

CE QUE JE PERDS À NE PAS TRAVAILLER AVEC DES MARQUES BIO DE GROUPES NON BIO ?

De l’argent et des beaux voyages. Parce que pour le peu de belles valeurs que ces groupes représentent, ils ont au moins le mérite de respecter notre travail et nous rémunérer décemment. Chose que très peu de marques BIO et éthiques sont capables ou n’ont surtout pas envie de faire aujourd’hui (paradoxale n’est-ce pas ?). Elles estiment que nos valeurs solidaires et responsables nous engagent à travailler pour elles comme des bénévoles. Mais ça c’est un autre sujet.
Les voyages, c’est un avantage bien futile, certes qui apportent de beaux souvenirs et de belles rencontres et qui motivent beaucoup d’influenceurs à travailler pour ces groupes mais ai-je réellement besoin d’eux pour cela ?

CE QUE JE GAGNE À NE PAS TRAVAILLER AVEC DES MARQUES BIO DE GROUPES NON BIO ?

Je ne participe pas à ce business hypocrite et je me sens en accord avec moi-même, pas de doutes et de contradictions dans ma tête, mes partages. Je ne vous dirige pas vers des personnes aux intentions douteuses et je n’ai pas le sentiment de participer à leur mascarade.
Une cohérence qui se raffermit de jour en jour et ça, cela vaut tout l’or du monde.

Voici quelques marques créées ou rachetées par des groupes non naturels ni éthiques, il y en a bien d’autres mais voici les principales :

La provençale Bio, Biolage, Decléor créées par Loreal.

Garnier Bio créée par Garnier (goupe Loreal).

Sanoflore, Logona et Santé rachetées par Loreal.

Melvita rachetée par L’Occitane.

Schmidt’s rachetée par Unilever.

Bio beauté by Nuxe créé par Nuxe.

Des mois que je souhaitais vous en parler à l’écrit, je l’avais déjà annoncé à l’oral sans trop rentrer dans les détails, j’espère que mes explications sont claires et qu’elles vous aideront à faire vos propres choix. Un grand merci pour toutes vos réactions et avis qui ont été partagés : ici.

Naturellement, Tata Peau Peau.

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous cherchez un produit dans la boutique? C’est par ici!

Mon panier