MOROCCAN DIFAYA : ECO-TOURISME À LA MAROCAINE

MOROCCAN DIFAYA : ECO-TOURISME À LA MAROCAINE

Posted in AILLEURS

Coucou les filles ! 

Alors que les vacances d’été sont déjà bien entamées, j’ai souhaité aborder le sujet de l’éco-tourisme au Maroc. Pour cela, je vous présente un tout nouveau projet social et éco-responsable qui vise à promouvoir le tourisme rural marocain de façon éthique et solidaire.

Voici une autre façon de voyager : découvrir les plus beaux paysages reculés du Maroc tout en impactant positivement les populations locales. J’ai trouvé le concept profondément intéressant !

J’ai été à la rencontre de Hiba, fondatrice de Moroccan Diyafa. Voyons de plus près de quoi s’agit-il…

Nora : Peux-tu te présenter ?

Hiba : Je m’appelle Hiba Sedouane et j’ai 26ans. J’ai obtenu un master en marketing et en action commerciale. Suite à cela, j’ai enchaîné plusieurs années d’expérience dans divers domaines. Actuellement, je travaille en parallèle du projet Moroccan Diyafa en tant que chargée de communication au sein d’une fondation d’œuvre sociale.

 Je suis une grande amatrice des voyages découvertes et randonnées, et c’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à créer ce projet. Je suis aussi très active socialement : je suis membre et bénévole dans plusieurs associations comme Makesense qui promeut l’entrepreneuriat social marocain et Casa mémoire qui agit pour la préservation du patrimoine culturel et architectural local.

Nora : Quelle est la signification du nom « Moroccan Diyafa » ?

Hiba : « Diyafa » est un mot arabe qui signifie l’hospitalité. J’ai choisi ce nom pour mon projet car les marocains sont connus pour leur hospitalité. Cela fait partie de notre culture et c’est ce qui fait la beauté du voyage dans les zones rurales marocaines.

Nora : Explique-nous le concept.

Hiba : Moroccan Diyafa est un projet social qui vise à promouvoir la culture marocaine et soutenir l’écotourisme rural à travers l’organisation de voyages thématiques en éco-lodge ou chez l’habitant, vers des destinations peu connues du grand public.

Nora : Quelles régions du Maroc peut-on visiter avec « Moroccan Diyafa » ?

Hiba : Pour le moment, nous avons visités les régions de Had Brachoua, Moukrissat, Boulaouane et Ain Laksab. Notre objectif sur le long terme est de couvrir tout le territoire marocain. 

Nora : Peux-tu nous parler des séjours que tu as déjà organisés? Quelles sont les activités proposées ? 

Hiba : Concernant les activités, j’essaie de les diversifier en proposant des thématiques différentes, toujours tournées vers la culture et l’éducation. Par exemple, nous avons déjà organisés des ateliers permaculture, des ateliers recyclage, un cinéma en plein air, une séance d’orientation, du coaching entrepreneurial, du coaching sportif, du coaching nutritionnel, des ateliers hand made, de la randonnée ou encore de la méditation. 

Nora : Quel est le budget d’un tel voyage ?

Hiba : Nous n’avons pas de budget fixe. Cela dépend de plusieurs critères : le nombre de jours, la distance du lieu et les activités proposées. Jusqu’à présent, le prix était compris entre 220 et 800 dirhams (soit environ entre 22€ et 80€ selon le taux de change).

Nora : Quel(s) message(s) souhaites-tu véhiculer à travers ce projet ?

Hiba : Il n’existe pas qu’Agadir, Marrakech ou encore Tanger comme destination au Maroc. 

Nous avons un grand choix de destinations qui méritent d’être visitées. Par ce biais, vous soutenez les agriculteurs et les artisans locaux qui ont vraiment besoin de votre soutien.

Nora : As-tu de nouveaux projets pour l’avenir ?

Hiba : Par la suite, j’aimerai développer une application afin de permettre aux gens de tester ce genre de voyages sans avoir à passer par une agence. L’objectif de cette action est d’impacter positivement l’économie locale tout en garantissant la sécurité des voyageurs. 

Nora : Selon toi, quelle est la place du tourisme éco-responsable au Maroc ?

Hiba : Je vois qu’il n’a toujours pas sa place. Quand il s’agit de vacances, les personnes se tournent en premier lieu vers les grandes villes. Lorsque certains choisissent le tourisme rural, les dégâts qu’ils laissent derrière eux sont alarmants. Où est notre sens des responsabilités ?

Nora : Les marocains sont-ils sensibles à ce genre d’initiative ? Si non, quelles actions doit-on mettre en place pour sensibiliser un maximum de personnes ?

Hiba : Non, vraiment pas. Il faut activement sensibiliser les marocains afin qu’ils prennent conscience de la richesse culturelle et naturelle dont dispose leur pays. Selon moi, les meilleurs moyens pour parvenir à cela sont les réseaux sociaux et les influenceurs.

Nora : Un dernier mot pour les lectrices du blog de Peau-Neuve.fr ?

Hiba : Il est possible de voyager autrement, de s’amuser et de vous détendre, à un prix très raisonnable tout en laissant un grand impact derrière vous.

C’est ainsi que mon entretien avec Hiba s’est terminé ! 

Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions et de nous avoir présenté ton si beau projet.

En effet, le tourisme est une des plus grosses sources de revenu du Maroc. Malheureusement, le tourisme de masse peut avoir des conséquences néfastes sur l’environnement et les habitants lorsqu’il est mal encadré.

Je ne vous cache pas mon enthousiasme lorsque j’ai découvert l’existence de Moroccan Diyafa ! Ce projet social et solidaire répond parfaitement à votre désir de voyager tout en préservant la nature et en respectant les populations locales. Il s’agit d’un voyage responsable, éthique et solidaire. Sans parler du prix qui est plus qu’accessible… 

Je soutiens à 100% ce genre d’initiative dont a cruellement besoin le Maroc. Il s’agit d’une excellente alternative au tourisme de masse. A tester !

A bientôt pour un nouvel article sur le Maroc green et écolo !

Nora B. 

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous cherchez un produit dans la boutique? C’est par ici!

Mon panier