Immunité, le microbe n’est rien c’est le terrain qui est tout

Immunité, le microbe n’est rien c’est le terrain qui est tout

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé »

Voltaire

« Le microbe n’est rien c’est le terrain qui est tout » cette célèbre phrase du naturopathe  Claude Bernard met en évidence l’importance d’une bonne immunité. C’est ainsi qu’autour de nous, nous connaissons tous au moins une personne avec une excellente immunité, au point de pouvoir passer l’hiver sans attraper la moindre grippe, gastro, rhume etc et ce même en restant en contact proche avec des malades. Aujourd’hui plus que jamais, il est temps de renforcer son terrain, de devenir acteur de sa santé et de prendre soin de soi et de ses proches avec des habitudes simples et qui viendront améliorer considérablement votre hygiène de vie et donc votre immunité.

Certes nous parlerons compléments alimentaires car ils sont quasiment devenus indispensables, ceci s’explique en partie par la pauvreté en nutriments de nos fruits et légumes, même bio. (Attention ne vous méprenez pas, manger bio sera toujours la meilleure option pour votre santé, et sera toujours plus riche en vitamines, minéraux et antioxydants, mais l’appauvrissement des sols fait que par exemple,  le brocoli à perdu prés de 70% de sa teneur en calcium entre 1985 et 1966, la carotte contient presque 60% de magnésium de moins).   Nous parlerons aussi de tout ce qui améliore l’immunité et  qui vient de vous, votre « médecin intérieur », car d’une part utiliser uniquement des compléments alimentaires ne serait pas holistique, fondement important de la naturopathie. L’idée de l’holisme pour simplifier : c’est que l’homme doit être considéré dans son entièreté : corps et esprit mais aussi environnement. Et d’autre part cela reviendrait à toujours cultiver l’idée que l’on nous martèle sans cesse, et encore plus en ce moment, que la solution vient de l’extérieur. Non la solution est aussi à l’intérieur de vous, vous avez les capacités de vous améliorer!  Il suffit de donner à votre organisme tout ce dont  il a besoin pour se défendre et résister par lui-même. Pour ceci il n’y a pas de pilule magique mais quelques efforts à fournir.

Nous avons chacun à l’intérieur de nous une véritable petite armée, pleine de petits soldats prêts à combattre les agents pathogènes et qui s’appelle le système immunitaire ! Petite vidéo ludique qui vous fera prendre conscience de votre force intérieure : Comment fonctionne notre système immunitaire | Roche – YouTube

D’abord voyons ce qui nuit à l’immunité et les solutions que nous pouvons y apporter.

Les ennemis de l’immunité et leurs remèdes :

  • Le stress : on ne parle pas ici du stress nécessaire, celui qui nous fait réagir et nous booste, mais du stress délétère, celui qui devient chronique, qui se répercute sur le corps et qui devient  la cause de bien des maladies. Ce « mauvais » stress affaibli les défenses immunitaires, et ici toutes les pratiques qui diminuent ce stress vont être les bienvenues : sophrologie, acupuncture, réflexologie, massages, exercices de respiration, mais aussi des choses plus accessibles comme les balades en nature, le jardinage, le contact avec les animaux, avec la terre, avec les plantes, tout ce qui nous relie à la terre nous apaise.

 Faire des pauses est également indispensable, se couper du monde, rester seul dix minutes en écoutant une musique douce, des sons de la nature ou juste le silence (qui est d’or) et en se déconnectant des traquas du quotidien. 

Cultivez autant que possible les pensées positives et la gratitude, gratitude pour cet enfant qui vous sourit, ce délicieux plat que vous avez dégusté, cette invitation en famille, ce fou rire imprévu … 

Pratiquer le bain du corps chaud au sel d’Epsom (mais pas trop chaud attention), est particulièrement relaxant ! En plus de détendre le plexus solaire, de calmer et de favoriser un doux sommeil ce type de bain permet à la peau d’éliminer les déchets. Quatre cuillères à soupe de sel pour un bain de 15-20 minutes, sans son téléphone, sans écran et idéalement en pratiquant quelques exercices de cohérence cardiaque.

 Rire ! beaucoup ! Le rire est un excellent anti-stress et un vrai booster du système immunitaire, regardez des films ou des vidéos hilarantes, donnez rdv à vos amis les plus amusants et à contrario évitez les compagnies pessimistes. 

Et enfin, si possible : partir en vacances au soleil !

  • Une mauvaise alimentation : l’immunité est aussi dans l’assiette, elle est le pilier du système immunitaire, si votre alimentation est pauvre en micronutriments essentiels vos cellules immunitaires n’auront pas le carburant pour bien fonctionner. Il faudra évidemment diminuer le sucre, les aliments transformés, les féculents à indices glycémiques élevés,  l’alcool, les grignotages car le corps donne toute son énergie pour digérer et se défend moins bien contre les pathogènes. S’il est impératif d’éviter les mauvais sucres, en revanche on ne se privera pas de bons gras car ils sont indispensables à l’équilibre du système immunitaire : amandes, noisettes, noix, huile d’olive, avocat, petits-poissons gras, œufs bio,  olives… Il faudra éviter les carences en protéines car si leur excès est néfaste, leur carence affaiblit le système immunitaire, comme le disait Paracelse «  tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte », pour info l’œuf est la protéine parfaite car il apporte au corps tous les acides aminés essentiels. 

Voici les aliments bons pour l’immunité à mettre le plus souvent possible au menu :

Les aromates, épices et alliacés : cannelle, cumin, curcuma, gingembre, origan, romarin, persil, coriandre, thym, sarriette, basilic, ail, oignon, échalote et ciboulette. Pour ce  qui est des aromates utilisez-les séchées mais aussi cru : 1 belle poignée de persil frais sur votre assiette vous apportera de la vitamine C et celle-ci est très importante pour le système immunitaire. L’ail est un antibiotique naturel, consommer 1 gousse crue râpée par jour  ajoutée à votre alimentation quotidienne 10 jours par mois.

(Bien que naturelle, la consommation importante d’ail nécessite l’avis de son médecin en cas de traitement anti-coagulant).

Les graines germées : elles sont de véritables bombes nutritionnelles, leur teneur en vitamines, minéraux et antioxydants est exceptionnelle. On pourra ajouter une cuillère à soupe de graines germées au petit-déjeuner ou au déjeuner. On évitera de les manger au diner car justement elle donne un sacré coup de booste et d’énergie qui pourrait perturber les sommeils sensibles.

Les champignons, les algues les crucifères : champignons de Paris, Shiitake (jamais cru !), brocoli, chou-fleur, chou frisé, chou-rouge etc.

Les algues : wakamé, haricot de mer, dulse, laitue de mer…

Le pollen de ciste frais (attention le séché a beaucoup moins de vertus) et les légumes lacto-fermentés : car ils vont venir nourrir la flore intestinale de bonnes bactéries (probiotiques) et nous savons aujourd’hui que plus de 70% des cellules du système immunitaire se trouvent dans les intestins ! Les légumes lacto-fermentés sont très faciles à préparer, mais si vous les achetez (je pense à votre charge mentale☺) il doit bien être écrit «  non pasteurisé » sinon adieu les bonnes bactéries ! Les non pasteurisés se trouvent souvent au rayon frais en magasin bio, osez la choucroute !

Les huitres : pour leur teneur en zinc indispensable au bon fonctionnement immunitaire.

L’huile d’olive et de nigelle : l’huile de nigelle par cure de 15 jours, 2 cuillères à café par jour, l’huile d’olive à utiliser en cuisine, crue et cuite mais idéalement crue pour préserver un maximum de ses vertus.

Les fruits et légumes: choux, poivron, patate douce, potiron, roquette, cresson, mâche, carottes, agrumes, grenade, kiwi… apportez du cru et du cuit dans votre alimentation.

Les aliments riches en magnésium (anti-stress majeur) : noisettes, amandes, noix, noix de pécan, chocolat noir, choux.

Le germe de blé : à saupoudrer sur une soupe, une salade, du riz etc il contient une bonne partie des vitamines importantes pour l’immunité, j’aime particulièrement l’ajouter à l’alimentation de la personne âgée pour prendre soin de son immunité mais également, éviter la dénutrition et faciliter le transit intestinal.

Les omégas 3 : anti-inflammatoires et anti-stress ils sont indispensables à une bonne immunité : sardine, hareng, maquereau, anchois, noix, mâche, pourpier, huiles de colza, noix et cameline.

Les aliments riches en fer : viande rouge (pas plus de 2 fois par semaine), volailles, poissons, œufs.

L’eau : car elle vous hydrate et emporte les déchets, choisissez des eaux peu minéralisées et gardez les eaux plus minéralisées pour après un effort physique important ou encore après une gastro par exemple.

  • La sédentarité : il est indispensable de pratiquer une activité physique régulière pour bien éliminer les toxines du corps et booster son système immunitaire, car la sédentarité diminue son efficacité donc même fatigué, bougez. 30 minutes de marche par jour en pleine nature serait l’idéal. Le mouvement permet également de bien faire circuler les énergies dans tout le corps, de se vider la tête et d’avoir les idées plus claires.

Et enfin la partie que vous attendez toutes, mais qui sera beaucoup plus efficace en respectant les points précédents car la santé est un tout :

Ma pharmacie préventive naturelle pour l’adulte:

  • Le pollen de ciste frais : 1 cuillère à soupe par jour, dans une compote, un yaourt, une vinaigrette etc  (1 cuillère à café par jour pour les enfants). Cure de 3 semaines à renouveler plusieurs fois dans l’année. Contre-indication : allergie aux produits de la ruche.
  • La vitamine C : acérola par exemple, 250 mg de vitamine C, 2-3 fois par jour.
  • Vitamine D 3 : 2000/3000 ui par jour jusqu’aux beaux jours (possible d’augmenter après analyses sous conseil d’un praticien de santé).
  • Zinc : 15 mg par jour.
  • Sélénium : 1 noix du Brésil par jour.
  • Magnésium : 200 mg par jour sous forme de bisglycinate.
  • Extrait de pépin de pamplemousse : cela dépendra de la teneur en bioflavonoïdes de votre produit mais en général, 20 gouttes diluées dans un verre d’eau 1 fois par jour. (Chez les enfants avant 3 ans compter 1 goutte par kilo de poids).
  • Propolis de peuplier : 1 actidose par jour pendant 20 jours (chez pollenergie car la meilleure que je connaisse), si prise en gélules, 3 par jour (environ 500 mg). Si vous utilisez une autre propolis conformez-vous à la posologie indiquée sur l’emballage. Contre-indication : allergie aux produits de la ruche. 
  • Miel anti-infectieux : dans un pot en verre, mélangez 200 gr de miel de thym, ou de foret, ou de niaouli ou autre à votre disposition, ajoutez 1 cuillère à soupe de curcuma en poudre, 1 demi-cuillère à café de gingembre en poudre et 1 demi-cuillère à café de cannelle en poudre. Mélangez le tout et consommer 1 cuillère à café par jour par cures régulières de 8-10 jours. Cette recette est déconseillée en cas d’obstruction des voies biliaires.
  • Fer : manquer de fer peu affaiblir le système immunitaire, mais attention : ne jamais se supplémenter en fer sans avoir vérifié au préalable une potentielle carence par une analyse
  • Roll-on pour stimuler le système immunitaire : dans un roll-on de 10 ml, ajoutez  10 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et 10 gouttes d’eucalyptus radié, complétez avec de l’huile végétale jusqu’en haut du flacon, secouer avant chaque utilisation, 1 passage sur les poignets matin et soir 10 jours consécutifs par mois. CI : grossesse, enfants de moins de 3 ans, asthmatiques.

Remarque importante : évidemment ne pas tout prendre en même temps mais jongler entre les différentes cures pendant la saison hivernale. Si nous devions garder seulement les trois plus importants et basiques de l’immunité ? Ce serait : vitamine D, Zinc et vitamine C.

Aristée® | Propolis brune de Peuplier BIO | Protection ORL (pollenergie.fr) Code praticien chez pollenergie 59RN01 (frais de port offerts avec ce code)

Zinc bisglycinate – fatigue et système immunitaire (copmed.fr) Code praticien Copmed A59833

Les pratiques qui renforcent le système immunitaires :

La cohérence cardiaque, la méditation, le repos, l’optimisme, le bain de forêt, ne pas regarder les informations à la tv, le sommeil (les personnes qui manquent de sommeil résistent moins bien aux infections).

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez, Naïma ou @miam_oh_miam sur Instagram.

60 recettes réconfortantes de votre naturopathe

Rejoindre la discussion