Gurou street food vegan, rencontre d’un univers délicieux

Gurou street food vegan, rencontre d’un univers délicieux

Que vous soyez Rochelais.e ou que vous passiez simplement à La Rochelle, il faut absolument faire un arrêt au Gurou. 

Le Gurou c’est l’oeuvre de Myriam, une jeune femme pétillante qui vous accueille toujours avec le sourire, et qui vous propose une excellente cuisine vegan, urbaine et bien plus encore!

J’ai rencontré Myriam sur le marché, son triporteur installé devant les halles et tandis que je me suis approchée, elle m’a naturellement saluée avec un magnifique sourire. Puis je me suis laissée tenter par son hot-dog urbain : le classique, l’incontournable! Et j’ai poussé le vice en lui prenant deux desserts : une part de brownies et un cookie.

Pendant qu’elle me servait, un autre client discutait avec elle ; c’est encore tout naturellement qu’elle m’a incluse dans la conversation. Et c’était plutôt sympa!

Ma commande en main, je me suis éloignée, j’ai croqué dans le hot-dog. J’étais conquise. C’était trop bon et il fallait que j’écrive un article.

Plus tard on a eu l’occasion de se retrouver pour discuter du Gurou et de l’aura qui l’entoure. 

Myriam est passionnée de cuisine, depuis petite elle rêve d’avoir son restaurant, un endroit bien à elle, ouvert à tous dans une ambiance conviviale. 

Après un parcours étudiant puis professionnel dans le monde de la cuisine, elle a décidé de débuter son rêve et elle s’est lancée dans un projet audacieux : un foodtruck vegan sur un triporteur. 

Le Gurou est né le 24 juin 2017.

Le Gurou c’est la saveur, le bon goût… mais tellement plus que ça en fait. Myriam a rêvé et pensé ce concept éthique et novateur. Le Gurou c’est le partage, le partage autour du triporteur en allant chercher son hotdog. Myriam nous invite donc spontanément à la discussion, son sourire et sa bonne humeur sont communicatifs, et c’est alors tout naturellement qu’une communauté se forme autour du Gurou. 

Cette communauté Gurou partage essentiellement les mêmes valeurs ; à savoir le respect au sens large. Je crois que c’est ce qui m’a le plus séduit. Au delà de ma gourmandise complètement satisfaite à chaque visite, j’adhère totalement aux valeurs transmises : rien que le triporteur incarne l’écologie, mais les emballages et les serviettes qui sont en papiers recyclés, complètent la démarche. Dans cette lignée, Myriam favorise les produits issus de l’agriculture biologique et/ou locaux. Le veganisme est très important pour elle, cela correspond au profond respect qu’elle a pour l’environnement mais surtout pour le monde animal, il n’était pas envisageable pour elle de proposer un autre type d’alimentation que de la cuisine vegan. Nous n’avons pas besoin de discuter longtemps avec elle pour comprendre qu’elle porte des valeurs humanistes, écologiques et que toute son entreprise lui ressemble. 

Alors je suis venue quelque fois manger un hot dog et/ou prendre un dessert. En vérité pas aussi souvent que j’en aurais eu envie, mais à chaque fois c’était un régal, et à chaque fois j’étais ravie de bavarder quelques instants avec Myriam ainsi qu’avec les clients présents à ce moment. 

 Donc le Gurou foodtruck vegan propose deux hotdogs, l’urbain est toujours au rendez-vous, et puis chaque semaine on a le plaisir de déguster une recette innovante, selon les inspirations de Myriam. 

Bien souvent les variations de la carte concordent avec les saisons ; ainsi l’été dernier on a vu arriver les bouddha bols et la citronnade (recette qu’elle tient de son grand père).

Ses desserts sont à se damner. Le carrot cake, le sticky rice mango et autres délices…Tout ce que j’ai pu goûter était succulent. 

A noter, il y a toujours une recette sans gluten. 

Myriam raconte avec passion les savoureux mets qu’elle propose. Elle a ce don particulier de composer des plats en alliant des saveurs de tous horizons. Elle a pu m’expliquer qu’elle s’inspire énormément de ses voyages pour nous offrir des revisites de ses propres recettes et c’est à chaque fois un plaisir gustatif. Gustatif mais pas seulement, pour moi c’est un voyage des sens : visuel par la beauté de ses compositions et ses mélanges de couleurs, olfactif par l’inattendu mélange d’odeurs sucrées, épicées, florales…

Le coeur y est à chaque bouchée dans son hotdog du moment, à chaque coup d’oeil sur ses pâtisseries, à chaque fois qu’on s’arrête au Gurou et que les effluves des douceurs présentées envahissent nos narines.

L’aspect social est au rendez-vous : entretenu par son humour et sa gentillesse mais aussi par  la présence de ses acolytes : son mari, sa soeur, ses ami.e.s, ses stagiaires. Et son entourage lui ressemble : tous super charmants et accueillants.

Le Gurou s’est progressivement développé en participant à divers événements, en proposant des brunchs durant la période estivale. Et durant l’été 2018, quelques semaines après le premier anniversaire du Gurou, Myriam a lancé une cagnotte pour ouvrir son restaurant sur la Rochelle! 

Son rêve ! C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la communauté Gurou est venue contribuer à la réalisation de ce projet d’envergure. Et cagnotte en poche Myriam a mis les bouchées doubles pour ouvrir le restaurant de ses rêves. Le 15 décembre 2018 a eu lieu l’inauguration du restaurant, avec dégustation de la carte! Un délice!

Depuis l’ouverture j’y suis retournée quelque fois et c’est toujours tellement bon, j’y ai même emmené un viandard pur et dur qui s’est régalé. 

A la carte on retrouve le fameux hot dog urbain, mais aussi un savoureux burger avec sa salade de saison, des wings de chou-fleurs avec leur sauce barbecue, des frites de patates douces, des bananes plantain sauce cajou piment (ça j’en suis fan, je pourrais en manger tous les jours!)… Et des plats du jours toujours plus appétissants!

On retrouve les douceurs sucrées du triporteurs et régulièrement de nouveau desserts, en fonction de l’inspiration de la cuisinière ou du cuisinier qui est derrière les fourneaux!

Son entreprise s’étant agrandie, l’entourage de Myriam travaille avec elle, dans la même dynamique joyeuse et gourmande.

Les tarifs sont très corrects, surtout pour la qualité des produits et pour tout le travail en amont. 

C’est un chouya plus cher que certaines chaînes de fast food connues mais moins cher que plein de restaurants. Selon ce que vous choisirez à la carte vous aurez le combo plat / dessert plus ou moins entre 10 et 25€.

Le restaurant Gurou est situé 5 rue des Cloutiers à La Rochelle, il est ouvert le lundi, le mercredi et le jeudi de 12h à 15h30, le vendredi de 12h à 14h30 et de 19h30 à 21h30, et le samedi de 9h à 21h30 (fermé le mardi et le dimanche).

Bon il faut savoir que le restaurant est assez petit, il n’y a que trois tables et un petit comptoir donc il n’est pas toujours facile de trouver de la place. Mais ouf : le Gurou proposer la vente à emporter et vous pouvez aussi opter pour la livraison avec Deliveroo. Et quand le temps le permet, on peut s’installer en terrasse.

La bonne nouvelle c’est que le triporteur reste en service pour les événements.

A l’image de Myriam, on retrouve des stories vraiment drôles sur son instagram, tout en suivant l’actualité du Gurou, je vous invite donc à la suivre : 

@gurou.streetfood

 

On la retrouve sur Facebook : 

@Gurou.streetfood

Il y a également son site où on retrouve toutes les infos!

http://gurou-street-food.com/

Gurou c’est un concept, une communauté, dans le respect, dans la bonne humeur et dans le plaisir de partager. 

Bien sûr, tout le monde est bienvenu! Pas besoin d’être vegan pour savourer ses hotdogs. Pas besoin non plus d’être engagé dans des causes humanistes, animales ou écologiques, le Gurou accueille tout le monde justement, c’est une communauté ouverte, et on se régale. 

Jennifer

@respectfullyjenny

Rejoindre la discussion


À PROPOS

Avec optimisme et fraîcheur, et à travers mon quotidien, je partage les alternatives naturelles qui sont, selon moi, LA solution pour une planète GREEN & POSITIVE !
En savoir plus