MYCOSE VAGINALE : DES SOLUTIONS NATURELLES et EFFICACES.

MYCOSE VAGINALE : DES SOLUTIONS NATURELLES et EFFICACES.

MYCOSE VAGINALE : DES SOLUTIONS NATURELLES et EFFICACES.  Ce qui a bien fonctionné sur moi, des femmes de mon entourage et des gestes d’aromathérapie qui font leurs preuves depuis très longtemps.

On pose déjà le contexte. Depuis l’annonce du confinement, je ne vivais pas chez moi, j’ai dû m’installer chez un membre de ma famille, fragile de part son âge et diverses maladies comme le diabète par exemple.
Le confinement était vraiment totale pour ma part (je n’ai pas profité des diverses sorties autorisées).
Bref, tout ça pour vous expliquer que même s’il y’avait un suivi médical à distance, je n’ai pas spécialement profité des soignants pour les petits bobos car j’estime qu’à ce moment là ils avaient d’autres priorités. Ils en ont toujours eu d’ailleurs, ce virus a aussi révélé que l’hôpital était malade depuis longtemps.
Adolescente je travaillais à l’internat de Rennes Pontchaillou et les médecins dénonçaient déjà un système fatigué.
Bien entourée par des professionnels dans ma famille et même par vous car on apprend beaucoup de choses des uns et des autres, j’ai pu profiter de quelques victoires.

Revenons à nos mycoses 🐑🤣 J’ai donc, comme depuis des années, prioriser la médecine traditionnelle (douce et alternative si vous préférez) et j’ai réussi à soigner des petits maux. La mycose en faisant partie, je vais vous partager les premiers gestes que vous retrouverez très facilement dans les guides naturo.

Vers la fin du confinement et je ne sais encore pour quelles raisons, je pense au stress ou l’utilisation intensive de javel à mes dépens (cette foutue javel qui détruit tout, même des choses importantes à notre santé), nous avons attrapé une mycose vaginale. C’est fou comme les femmes vivent les mêmes choses au même moment ! D’ailleurs on parlera bientôt de ces femmes qui sous un même foyer, ont un cycle identique.

Bref je m’éparpille mais j’ai beaucoup de choses à vous raconter. Une immunité en berne est souvent la cause d’une mycose donc attention, il faut se surveiller, s’écouter.

Mycose vaginale, si vous êtes assez informées pour la reconnaître voici les bons gestes :
Dans un premier temps, pour apaiser les démangeaisons.Dans un premier temps, pour apaiser les démangeaisons et sensations d’inconfort, on pense au bain vaginal à base bicarbonate de soude.

On hésite pas aussi à étaler du yaourt nature sur nos parties comme un lait hydratant.

Ensuite matin et soir on passe un coton lavable (@lestendancesdemma ici) imbibé de macérât huileux de Calendula et 3 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree (@aromazone_officiel ici). Pour préserver l’équilibre de l’écosystème, il est conseillé de s’orienter vers des HE plutôt apaisantes, antifongiques et assainissantes. Celle de bois de Hô, de tea tree, de lavande fine ou encore de géranium d’Egypte ou Bourbon, sont particulièrement adaptées. Ne pas appliquer d’HE pures sur la muqueuse gynécologique. Je vais de ce pas, vous partager un dossier complet sur les mycoses vaginales car ici je manque cruellement de place pour tout vous expliquer.

Je pensais effectuer ce geste pendant une semaine mais au bout de 3 jours c’était terminé ! S’il y’a des cas de récidives chez vous, lisez absolument le dossier partagé en story, des solutions existent.
Je vais l’épingler à la une dans « REMÈDES » et ici aussi :
PEAU-NEUVE.FR.

Rejoindre la discussion


1 commentaire
  • Bonjour
    J’ai eu une mycose lors d’un road trip en Suède et heureusement pour moi j’avais du tea tree qué jai appliqué avec de l’aloevera. Ça m’a apaisé et ça a été très efficace.
    Je mettais renseigner sur plusieurs sites.
    Merci pour ta petite recette 🙂
    Belle journée à toi