Mon hygiène intime au naturel

Mon hygiène intime au naturel

Posted in Corps

Mon hygiène intime au naturel enfin j’ose aborder ce sujet sur le blog ! Sur Facebook j’ai créé avec l’aide de mon amie Sokona, un groupe privé pour femmes qui tourne autour du cycle féminin. Si vous avez des questions sur nos cycles, l’hygiène et la protection intime c’est ici que ça se passe : FEMINA SALVARE. Et ça m’a énormément motivée à parler des indispensables naturels pour une hygiène intime parfaite !

Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur les photos ou les mots roses pour être redirigées vers les fiches détaillées

LE GEL INTIME MADEMOISELLE-BIO

Celui-ci c’est l’un des meilleurs, la composition est parfaite, enrichie en Bleuet, Calendula et Aloe vera, tout pour protéger notre zone intime pendant le lavage.

Le grand format est aussi bien pratique car il dure longtemps. Pas besoin d’en racheter tous les mois. La texture est très fluide, cela peut perturber quand on compare aux gels intimes bien moussants mais cela nous garantit un lavage tout en douceur.

Ce gel est aussi composé de Géranium, cette huile essentielle est anti-fongique et immunomodulante, elle traite les mycoses et régule les dysfonctionnements du système immunitaire :

LE GEL INTIME COSLYS

Quand vous choisissez votre gel intime, il faut bien sûr une composition propre, saine et surtout faire attention au PH. Pour une utilisation quotidienne, on le prend neutre ou légèrement acide, entre 4,5 et 8. Le Coslys a un PH de 5,5 donc on est bon ! J’aime beaucoup le gel intime Puressentiel, ce sont vraiment mes 3 préférés. Ces gels intimes limitent grandement l’apparition des irritations, brûlures et démangeaisons de la nénette :

L’HUILE DE BOURRACHE

Elle lutte contre les sécheresses vaginales comme lubrifiant intime. À ne pas utiliser avec des préservatifs. Elle peut aussi être utilisée en interne contre le syndrôme prémenstruel : une cuillère à café à jeun le matin pendant 15 à 20 jours. Même chose pour l’huile d’Onagre, de Chanvre et Lin. Favoriser en plus une alimentation à base de fruits et de légumes en plus des graisses polyinsaturées riches en Oméga 3 et 6 :

L’HUILE DE BOURRACHE

Précision d’une lectrice : un détail important à connaître sur l’huile de Bourrache en interne : j’en ai utilisé car cela améliorait nettement un syndrome prémenstruel un peu envahissant, mais j’ai dû renoncer car cela faisait aussi croître un adéno-fibrome que j’ai au sein depuis des années. J’ai eu confirmation depuis que la bourrache produit cet effet chez les femmes atteintes de fibromes. Quand j’ai cessé d’en prendre, le fibrome est revenu à sa taille originelle. A éviter donc, dans ce cas : l’onagre, lui, n’a pas cet inconvénient et fonctionne aussi très bien. 😉

LUBRIFIANT NATUREL A L’HUILE

Bon les filles, si vous cherchez le meilleur lubrifiant naturel c’est bien l’huile de coco. Contrairement à un lubrifiant conventionnel qui est fait de silicones, polymères et conservateurs, potentiellement perturbateurs endocriniens, l’huile végétale de coco en plus d’être anti-fongique grâce à sa part d’acide laurique, est bien glissante et ça sur une longue durée :

LUBRIFIANT NATUREL À L’EAU

Les lubrifiants huileux n’étant pas du tout compatibles avec le préservatif, voici une autre alternative si vous utilisez cette protection : le lubrifiant 100% à l’eau de YES. 100% à l’eau entendez par là actifs hydratants. La composition est quasiment la même que le lubrifiant maison : gel d’aloe vera, gommes guar et xanthane et gel de lin. Compatible avec tous les moyens de contraception :

LINGETTES HYGIÈNE INTIME

Alors ça c’est mon accessoire indispensable en été, quand il fait chaud ou pendant les règles, quand j’utilise la culotte menstruelle. J’ai toujours un paquet dans mon sac pour le “au cas où”, même avec ma cup, on ne sait jamais une petite fuite, un contre temps, je ne suis pas chez moi, je dois la changer… Bref, une multitude de possibilités qui font que ces lingettes biodégradables vont me rafraîchir et me nettoyer tout en douceur :

SERVIETTES POST MATERNITÉ

Bien préparer son petit sac hygiène intime pour la maternité, cela permet d’éviter les serviettes bien cracra, les longs rectangles absorbants avec la fameuse culotte en filet qu’on nous refile dans les hôpitaux. Avant je vous aurai conseillé les couches BIO qu’utilisent les personnes âgées, pas très stylé tout ça je vous l’accorde mais on perd beaucoup de sang et donc il faut se changer régulièrement. Je trouve la culotte menstruelle pas assez efficace pour cela et pour le moment, je ne vois que le jetable comme alternative. Jetable mais naturel et BIO, c’est déjà un très bon compromis, la santé et le bien-être avant tout. Aujourd’hui il existe des serviettes post maternité un peu plus discrètes et tout aussi efficaces, très absorbantes et NATRACARE est spécialisée dans le domaine :

Voilà pour cette première partie, je pense que c’est déjà un petit peu long à la lecture, il y’aura donc d’autres épisodes. D’ailleurs si vous avez des questions ou si vous pensez à des sujets bien précis, n’hésitez pas à me les suggérer en commentaire ! Tous ces indispensables sont disponibles sur un seul shop : MADEMOISELLE-BIO, si cela peut vous éviter différents frais de port. Je vous partage ci-dessous mon mail de parrainage. Des bises ! Tata Peau Peau.

Comments (32)

  • Coucou peau neuve
    Merci pour cet article !
    Les lubrifiants que tu decris sont ils compatibles avec un desir de grossesse ?
    Merci pour ton retour

    Oumsa
    Répondre
    • Oui bien sûr. Aucun effet contraire, surtout quand tu regardes la composition.

      Répondre
      • Youhou la Queen du green m’a repondu mille merci pour ta reponse ma tata peau neuve.
        Très admirative de ton travail grace a toi j’ai changé beaucoup de mes habitudes.et j’ai parlé a toute ma famille de toi.mes soeurs et belles soeurs change leurs habitudes.
        Mille mercis

        Oumsa
        Répondre
  • Bonjour, de quelles lingettes intimes fait tu référence dans ton article ! ? ☺

    Charlène
    Répondre
    • Ah oui excuse-moi je ne cite pas la marque, c’est un oubli. Tu peux cliquer sur la photo ou le titre rose, tu apparaîtras directement sur la fiche. C’est DOUCE NATURE.

      Répondre
  • Merci pour tout ces bon conseils. J’utilise dej le gel de chez mademoiselle bio que j’adore mais peut on l’utiliser tous les jours ?
    Beaucoup de choses ont changé dans mon quotidien grâce à tes conseils 🙂 merci beaucoup pour tout ^^

    Morgane.L
    Répondre
  • Bonjour Tata peau tout d’abord je t’adore !! Merci pour tout tes articles ! Je cherche des tampons bio avec applicateur en connais-tu ? Merci pour ta réponse si tu as le temps

    Czarnecki
    Répondre
  • Super article ! Je cherchais comment lutter contre la sécheresse vaginale que j’ai depuis mon accouchement …!
    J’ai utilisé les serviettes natracare mais je préfère les organyc qu’on trouve en magasin bien elles sont plus douces et un peu plus pratique car elles sont pliées (bon dans un plastique pas très écolo mais un peu plus hygiéniques quand on sort et plus pratique !)
    J’ai utilisé le gel intime de coslys il est top et frais !

    Marion
    Répondre
  • Merci pour cet article !
    Grâce à toi j’utilise l’huile de coco comme lubrifiant (et ce depuis ton article sur les différentes vertus de l’huile de coco) et j’en suis ravie !
    Prochaine étape : acheter les serviettes hygiéniques lavables.
    Merci pour tout tata peau-neuve ❤️

    Lucille
    Répondre
  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article qui tombe à point nommé .
    J’essaie d’etre La plus minimaliste dans ma salle de bain et je me demandais si on pouvait utiliser le rhassoul comme nettoyant intime ? Ou peut-être une poudre ayurvedique? Car on m’a vivement déconseillé le savon de Marseille.
    Merci pour vos conseils !

    Bérangère
    Répondre
  • Merci ! Très très intéressant. J’utilise l’huile de coco comme lubrifiant depuis 2 ou 3ans. Depuis fini les démangeaisons dues aux mycoses et compagnie. Plus aucun soucis.

    Awles
    Répondre
  • Coucou ma douce! Merci pourquoi cet article qui résume certains produits dont tu as déjà parlé depuis que je te suis et j’avoue en n’avoir essayé aucun étant très sensible j’utilise le minimum de produit sur moi mais pourquoi pas essayer. Pour l’huile de coco j’y pense souvent et je ńai jamais oser faire le pas par peur ( c’est idiot) mais l’idee d’avoir de l´huile dans soi ça me perturbais donc pourquoi pas essayer aussi si besoin! Merci encore pour toutes ces alternatives, pour tes recherches et le travail que tu fournis pour toutes ces femmes et enfants ! Bisous ma perle tmtc ❤️

    Marina
    Répondre
  • Bonjour, je suis à la recherche d’alternatives naturelles contre les mycoses récurrentes…
    Merci pour tous vos précieux conseils qui me permettent de changer mes habitudes de vie pour mon corps et aussi la planète.

    Anna
    Répondre
    • Ces produits peuvent déjà bien vous aider mais je vais partager prochainement une petite recette DIY pour les faire disparaitre.

      Répondre
      • Serait-il possible que tu nous fasses un petit diy à ce sujet ? 🙂
        Je suis fan de ta page

        Sarah
        Répondre
  • Bonjour peau neuve, je remarque que le gel intime de chez Mademoiselle Bio contient de l’huile essentielle. En aurais-tu un a conseiller qui n’en contienne pas? Je suis enceinte et ces pépites de la nature nous sont interdites…
    Merci d’avance pour ta réponse et pour ce post plus qu’utile!!

    Clara
    Répondre
    • L’expert cosmétique m’a confirmée que la quantité est extrêmement faible et que cette HE n’est pas interdite aux femmes enceintes ou allaitantes.

      Répondre
  • Coucou Peau Neuve,
    Depuis quelques temps je suis toute tes recommandations efficaces à la lettre et ça fait un petit moment que j’espérais un post sur l’hygiène intime.
    Je te remercie donc de ce post et voulais savoir si tu envisageais d’en faire un autre sur les soins intimes ? Ça fait des années que j’ai des mycoses (candidas) qui s’installent et dont je n’arrive pas à me débarrasser. C’est très gênant au quotidien (démangeaisons, odeurs, douleurs) et je me demandais ce que les soins naturels pouvaient faire là où les soins allopathiques (ovules, crèmes) étaient inefficaces, du moins sur la durée.
    Voilà, c’est un petit appel à l’aide qui je l’espère sera entendu 🙂

    Merci pour tout en tout cas, tes conseils sont précieux pour beaucoup de personnes.
    Anne

    Anne
    Répondre
    • Dans cet article tu as déjà quelques solutions pour les éviter. Ce qu’elles font de mieux ? C’est qu’elles soignent définitivement alors que les soins pétrochimiques ne font que détruire en surface pour un temps.

      Répondre
  • Bonjour ☺️ Pourquoi l’huile de coco n’est elle pas compatible avec le préservatif?
    Bonne journée !

    Sarah
    Répondre
  • Merci pour cet article sans tabou !
    ça fait du bien de pouvoir trouver des articles de ce genre pour des questions auxquelles ont ne trouve pas forcément de réponses/solutions.
    Merci à toi!
    J’utilise pour ma part le gel intime COSLYS et j’en suis fan, j’adore son odeur d’eucalyptus!

    Bisoux bisoux

    Tifany
    Répondre
  • Bonjour, merci beaucoup pour cet article très intéressant ; une question toutefois, peut-on utiliser le gel Mademoiselle Bio au quotidien ? Belle contination

    Carotte17
    Répondre
  • Salut !
    Parmi les 3 gels intimes évoqués, y en a-t-il un en particulier que tu recommande pour lutter contre des tendances aux infections urinaires (anti bactériens…) ?
    Merci beaucoup par avance 🙂

    Annabelle
    Répondre
    • Ils le sont tous et surtout une routine naturelle globale qui permet d’éviter ce petit maux.

      Répondre
  • Bonsoir !
    Je retiens l’idée de l’huile de coco ; ça risque de m’être fort utile d’ici quelques mois/années (selon comment évoluera ma périménopause !). En revanche, il y a un détail important à connaître sur l’huile de bourrache en interne : j’en ai utilisé car cela améliorait nettement un syndrome prémenstruel un peu envahissant, mais j’ai dû renoncer car cela faisait aussi croître un adéno-fibrome que j’ai au sein depuis des années. J’ai eu confirmation depuis que la bourrache produit cet effet chez les femmes atteintes de fibromes. Quand j’ai cessé d’en prendre, le fibrome est revenu à sa taille originelle. A éviter donc, dans ce cas : l’onagre, lui, n’a pas cet inconvénient et fonctionne aussi très bien. 😉

    Kat
    Répondre
  • Bonjour bonjour!
    Petite question…l’huile de bourrache Melvita que tu présentes dans ton articles est-elle comestible ou simplement cosmétique? Comme tu évoques la prise d’une cuillère à café chaque matin pour le syndrome prémenstruel.
    Merci beaucoup pour touuuuus ces articles et conseils! Nos vies changent un peu ou beaucoup grâce à toi!

    Pauline Biren
    Répondre
  • Coucou Peau Neuve !
    Merci beaucoup pour cet article. Je suis sujette aux mycoses depuis quelques temps, & je suis en ce moment même à mon 2ème traitement en moins de 3 mois 🙁
    J’aurais deux questions : la première, aurais-tu une recette pour réaliser son gel intime quotidien soi-même ? Étant donné que le ph est à surveiller, je ne veux pas me lancer en mode “petit laborantin” et risquer d’aggraver ma pathologie ou en créer de nouvelles… La seconde, les gels intimes que tu proposes (ainsi que celui à faire soi-même si tu as une recette à me proposer) sont-ils utilisables par mon compagnon? Vu les récidives, je souhaiterais qu’il les utilise, au moins pendant quelques temps, histoire d’être sûre que tous les petits champipi se sont fait la malle !
    Je te remercie 🙂

    Déborah
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous cherchez un produit dans la boutique? C’est par ici!

Mon panier